Un chat errant ou le chat haret est un petit félidé retourné à l’état indompté. En fait, le phénomène du marronnage a beaucoup contribué à cet état. Ainsi, le mode de vie du chat haret diffère réellement du chat domestique. Pourtant, les chats errants sont partout que c’est difficile de ne pas d’en adopter. Pourtant, ce n’est pas une décision à prendre à la légère.

Que faut-il savoir sur un chat errant ?

Le chat errant est un animal né dans la nature ou qui est revenu à l’état sauvage. Ceux après que son propriétaire l’ait abandonné accidentellement ou délibérément. Pour leur survie, ces chats ont dû développer des mécanismes plus pensants et animés que leurs cousins acclimatés. Mais ils ont aussi plus de difficultés à faire confiance aux humains. Les chats sauvages n’ont jamais connu d’interaction avec les humains. Ils sont donc plus difficiles à apprivoiser que les autres. Quand même, un éleveur averti peut essayer avec beaucoup de patience. Pour s’assurer que la future cohabitation se déroule sans encombre. Quelques précautions sont à prévoir. Notamment, pour un chat errant malade. Un chat qui est né et a grandi en pleine nature peut avoir des germes, des maladies ou des puces. L’éleveur doit alors l’emmener auprès d’un vétérinaire pour un examen et un vaccin. Par contre, il ne faut pas envisager de le faire dégriffer à un certain âge. Ce chat aura un besoin irrémédiable de sortir qu’il doit posséder une arme pour se défendre. Dans le cas d’un chat errant blessé, le bon réflexe est de contacter la fourrière communale. Soit faire appel aux pompiers. Ces services emmèneront l’animal chez le vétérinaire. Les soins reviennent au propriétaire s’il est identifié. Sachant qu’un animal blessé peut devenir agressif et blesser son sauveur.

Qui contacter pour s’occuper d’un chat errant ?

Le chat errant pose de réelles problématiques pour l’environnement. À savoir, la destruction des espèces natives, l’hybridation avec des chats sauvages ou la transmission de maladies. Des problématiques que la majorité des personnes se demandent chat errant que faire. C’est exactement dans ce sens que le chat errant Spa existe. Il s’agit de la première association de protection animale en France. Elle a été reconnue d’utilité publique en 1860. Une association qui propose de fournir aux chats un foyer chaleureux. Mais pas seulement, puisque de nombreuses missions leur sont confiées. Notamment, lutter contre la maltraitance et les abondants. Un phénomène qui s’est répandu depuis quelques années. Recueillir et héberger les animaux abandonnés, perdus ou maltraités et leur trouver un foyer. Ceux grâce à des refuges et Maisons SPA présente partout en France. Ces refuges sont destinés pour accueillir le chat errant et renseigner le grand public. Soigner les animaux des propriétaires démunis. Grâce à une dizaine de dispensaires. D’ailleurs, le Spa œuvre avec la cellule d’anéantissement de trafic. Ainsi, devenir un acteur majeur contre les élevages clandestins. Sensibiliser le grand public et en particulier les jeunes à la protection animale. Responsabiliser les propriétaires d’animaux. S’engager auprès des pouvoirs publics pour faire évoluer la cause animale.